Ne plumez plus les «pigeons-visiteurs» !

Les temps sont durs pour les organisateurs d’expositions… Cela devient en effet difficile d’attirer un nombre élevé de visiteurs ou de fans. Voici la réalité avec 3 exemples intéressants. Le salon SIAMS par nature joue sur la convivialité en mettant en place un club et en proposant des voyages d’études à ses membres, donc à ses exposants, pour découvrir notamment la l’industrie 4.0 au quotidien.

A découvrir là: http://www.siams.ch/actualite/le-club-siams—visite-de-sew-usocome/567

Le SIHH, salon très SELECT par vocation, s’est entre-ouvert au grand public en autorisant quelques intéressés à pénétrer dans l’antre des horlogers après avoir vidé leurs poches… de 70.- Frans.

Et dès aujourd’hui (24 janvier 2017) à Lucerne, le salon pointu de la plasturgie espère attirer les foules en exigeant 25.- pour visiter Swissplastics. Toutefois ses visiteurs pourront entrer gratuitement s’ils dégottent un «Gutschein». A propos, ce salon ouvre ces portes aujourd’hui pour 3 jours et si vous le désirez,… pour 50.- de plus vous aurez droit à la courte nuit surprise de demain, de 17h à 20h.
http://www.msm.ch/swiss-plastics-innover-dans-le-plastique-a-575266/

Est-il encore possible d’attirer des visiteurs en faisant simplement miroiter le savoir-faire de nos PME, sans toutefois prendre les industriels pour des pigeons à plumer ?